A l'affiche

Securise par PayPal
farandolefarandole

Nombre de visiteurs

357075

Lettre d'information

Espace membres

  • Jour J.

Ce mardi 16 octobre, nous avons célébré officiellement la naissance de notre structure éducative (financée par nous-mêmes), basée dans les locaux d'ERDF, à Seyssinet. Un article est paru sur le Lauphiné Libėré le 26 octobre relatant cet évènement.

Son nom ?  « Le Tremplin », parce qu'il faut bien se lancer un jour, et comme dit Antoine de St Exupéry, « Ce qui importe, ce n'est pas d'arriver, mais d'aller vers. »

Pas mal d'élus se sont déplacés pour l'occasion, des personnes très ouvertes, très intéressées par le fonctionnement de la structure. De très beaux discours aussi, émouvants, parfois drôles...

Nous avons tous ressenti de la joie d'être enfin arrivés à trouver un local pour que les enfants puissent bénéficier d'un accompagnement éducatif, basé sur l'analyse appliquée du comportement (ABA, approche comportement verbal).

  • Diaporama souvenir

Un montage vidéo-photos de la soirée d'inauguration, avec visite des locaux a été réalisé à cette occasion.

inauguration

  • Historique

la présidente à présenté notre association au trophée des associations EDF 2012. Nous y avons obtenu un prix ("coup de projecteur")

Ce prix comprend entre autre le parrainage de notre association par une personne employée par ERDF. C'est ainsi qu'il nous a été proposé des locaux inoccupés pour notre association. (en fait le parrain est basé à ERDF Grenoble rue Félix Esclangon)

  • La structure

 Un intervenant pour un enfant. Chaque enfant y est accueilli entre 2 et 4 demi-journées par semaine au centre.
Une psychologue supervise deux intervenantes (éducatrices) et une récemment formée suite à un stage universitaire. Deux emplois service civique ont intégré l'équipe et sont en voie de formation. Une analyste en ABA, habitant Paris, se déplace tous les 2/3 mois pour faire la supervision : rencontre de chaque famille avec l'équipe, discussion de la progression, ce qui va, ce qui ne va pas.
Cette analyste supervise en continu la psychologue, via des échanges par skype, échanges des vidéos des séances. Un enfant est suivi par une autre psychologue ABA habitant Annecy, supervisée par l'analyste.

- Aujourd'hui, notre association paye 60 % des frais (psychologue, supervision, formation continue, achat matériel éducatif). 40 % restent à la charge des familles (intervenantes). Le centre fonctionne en autogestion (les parents font eux-mêmes le ménage et assurent la logistique)

  • Financement

 notre association reçoit des subventions d'entreprises privées, et tout est immédiatement dépensé. Elle est donc très fragile financièrement et dépend beaucoup de la générosité des particuliers et des entreprises. Pour l'année 2013 elle pourra peut-être accueillir 1 ou 2 enfants supplémentaires si le financement le permet, car il faudra intégrer une autre intervenante et la former.

  • La pénurie de professionnels formés.

Nous ne trouvons pas d'éducateurs déjà formés en ABA et le déficit est encore plus flagrant pour les psychologues (ayant un master ABA) capables d'écrire les programmes individualisés des enfants. Le problème est le même pour les analystes professionnels chargés de superviser les équipes, la notre est américaine d'origine et installée à Paris où elle supervise plusieurs IME Expérimentaux. Ils sont environ une dizaine seulement pour toute la France.